Ils et elles soutiennent Besançon verte et solidaire


Mathilde PANOT

Députée et vice-présidente du groupe FLI à l’Assemblée Nationale

Les Bisontines et Bisontins sont confrontés durement, comme partout dans le pays, aux politiques de casse sociale menée par Macron. A Besançon comme ailleurs, nous devons défaire LREM :La Retraite en Moins. Tout mon soutien à la liste Besançon Verte et Solidaire qui porte un renouvellement des pratiques démocratiques, le référendum d’initiative citoyenne, la révocation des élu.e.s et s’attache à défendre et déployer de véritables politiques sociales et écologiques . Et notamment en s’opposant à l’urbanisation des Vaîtes, grand projet inutile. Les communes sont le socles de la République, ces municipales doivent être l’occasion de décider collectivement de notre avenir commun.

Mathilde Panot


Adrien QUATENNENS

Député LFI à l’Assemblée Nationale

Madame, Monsieur,

Ce dimanche 15 mars, vous êtes appelés à choisir vos élus municipaux. Ne laissez personne choisir à votre place ! Soustraire le maximum de communes à l’étau de La Retraite En Moins (LREM) et du Rassemblement National (RN) est une tâche prioritaire. Mais il s’agit surtout d’écrire ensemble une nouvelle page de l’histoire de votre commune. Pour ces élections municipales à Besançon, La France Insoumise apporte son soutien à la liste Besançon Verte et Solidaire, emmenée par Claire Arnoux.  Les Bisontines et Bisontins sont les mieux placés pour savoir ce qui est bon pour la ville. Aussi, cette liste doit permettre aux citoyens de devenir des décideurs ! Voilà pourquoi nous soutenons l’instauration de chartes éthiques des élus, du référendum d’initiative citoyenne (RIC) local et du droit de révoquer les élus à mi-mandat.  Il y a urgence à bâtir ces villes solidaires, laboratoires de l’écologie populaire à mettre à l’ordre du jour. Alors, ce dimanche 15 mars, je vous appelle à voter et à faire voter autour de vous pour la liste Besançon Verte et Solidaire, emmenée par Claire Arnoux, soutenue par La France Insoumise. Amicalement.

Adrien Quatennens


Maxime RÉNAHY

Lanceur d’alerte. Engagé dans la lute contre l’évasion fiscale. Prix ethique ANTICOR 2019.

Je soutiens la démarche de Besançon verte et solidaire, parce qu’elle est composée de militant·e·s qui agissent depuis des années pour la défense du bien commun dans notre ville, qui ont fait preuve d’efficacité dans leurs luttes en participant activement à l’information des citoyen·ne·s et en portant au besoin les dossiers devant la justice : urbanisation des Vaîtes, fusion des offices HLM, arrêté anti-mendicité, destruction de logements à Chaillots…

Maxime Rénahy


Anne-Sophie PELLETIER

Députée LFI au parlement européen

Élire un ou une maire c’est élire un homme ou une femme qui vous connaît, et qui connaît votre ville. Alors c’est avec enthousiasme que je soutiens cette belle dynamique à Besançon, cette liste qui se veut citoyenne. 

J’ai toute confiance dans les camarades bisontin.e.s, ils et elles sont engagé.e.s de longue date et connaissent vos problématiques. Ils et elles vous ont montré leur dévouement sans dicontinue. 

Je ne doute pas qu’ils et elles, dans la ville qui m’a vu naître, construirons avec vous un projet dans une recherche perpétuelle du bien commun pour que reviennent les jours heureux.

Engagez vous dans « Besançon verte et solidaire », venez écrire une nouvelle page avec un projet qui vous ressemble, non seulement pour vous mais avec vous, pour vos enfants et nos aîné.e.s

Anne-Sophie Pelletier