[communiqué de presse] Soutien à la mobilisation des personnels hospitaliers

Soutien à la mobilisation des personnels hospitaliers – Défense des services publics de santé

Depuis plus d’un an, les personnels hospitaliers vont de mobilisation en mobilisation pour dénoncer la destruction de l’hôpital public. Nos systèmes de soin ne tiennent plus que par le dévouement des personnels de santé. Souffrance au travail, épuisement, manque de personnel, accueil de plus en plus précaire fait aux patient·es, prise en charge de qualité et en toute sécurité remise en cause… Cela ne peut plus durer.
Emmanuel Macron et Agnès Buzyn n’en ont cure et poursuivent leur travail de sape. A Besançon, le maire, pourtant président du Conseil de Surveillance du CHU, s’est fait remarquer par son inaction absolue.

Pourtant, la situation est grave et les cris d’alarme des personnels soignants ne datent pas d’hier.

Depuis des mois, les blouses blanches sont mobilisées à Besançon. Un certain nombre de syndicalistes, d’aide-soignantes, d’infirmier·es, de médecins ont rejoint les Gilets jaunes pour protester contre la précarisation de toute une frange de la société.
Alors que ce 5 décembre, les blouses blanches du CHRU de Besançon, étaient 20 % à être grévistes, chiffre historique, elles appellent de nouveau à la grève pour les retraites le 10 décembre, ainsi qu’à une nouvelle grande journée de mobilisation nationale, annoncée ce 17 décembre pour sauver l’hôpital public.
Les internes en médecine seront également en grève illimitée à partir du mardi 10 décembre. Ils dénoncent également la dégradation de la qualité des soins et comme les autres professionnels de la santé, la cure d’austérité imposée à l’hôpital public depuis des années et confirmée encore cette année par le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2020.

Les signataires de Besançon Verte et Solidaire réaffirment aujourd’hui tout leur soutien aux personnels de santé.
Une mairie Verte et Solidaire ne resterait pas observatrice des mobilisations des personnels soignants, elle serait à leurs côtés pour lutter contre la casse de l’hôpital, et utiliserait tous les leviers à sa disposition pour protéger les personnels de santé et leurs patient·es.

Les premiers points de notre programme en matière de santé sont d’ores et déjà en ligne sur notre plateforme collaborative :

  • Créer des mutuelles municipales pour les personnes résidant ou travaillant sur le territoire de la commune
  • Favoriser l’implantation de centres de santé et mutualistes pluri-professionnels à tiers payant intégral pour faciliter l’accès aux soins et lutter contre la désertification médicale
  • Associer les établissement publics hospitaliers à l’implantation de centre de santé
  • Lutter pour la défense des hôpitaux publics en luttant contre les fermetures d’hôpitaux et de maternité et les groupements hospitaliers territoriaux
  • Créer des bains-douches sécurisés aux horaires d’ouverture étendus, ouvrir les vestiaires des gymnases et stades pour faciliter l’accès à l’hygiène gratuitement

Une nouvelle audition programmatique, sur le thème de la santé, aura lieu dans les jours qui viennent.

Laisser un commentaire