Notre réponse à la Maison de l’Environnement Bourgogne Franche-Comté (MEBFC)

La Maison de l’Environnement Bourgogne-Franche-Comté : est une association qui regroupe 9 structures associatives représentant 70 salariés à Besançon et rayonnant sur l’ensemble du territoire régional.

Question 1 : Quel sera votre soutien dans la mise en œuvre de ce projet de nouvelle implantation de la MEBFC afin d’être en parfaite adéquation avec ses objectifs de développement ?

Le manque de lieu adapté se fait ressentir par de nombreuses associations et collectifs (y compris artistiques) à Besançon. Nous souhaitons encourager la vie associative, citoyenne sous toutes ses formes et créer de nouveaux tiers-lieux.Il est vrai que les locaux actuels de la MEBFC sont mal identifiés et peu connus du grand public. Avoir un lieu plus identifié pour vous nous semble donc une demande sensée que nous soutiendront.

Question 2 :
Quel engagement prenez-vous quant à l’implantation de la MEBFC sur le site de l’ancien jardin botanique (place Leclerc) ?

Nous sommes engagé.es au niveau 3 sur la mesure 30 du pacte pour la transition « construire avec tous les acteurs concernés une politique associative locale volontariste », ce niveau 3 étant « affection de moyens matériels, humains et financiers de manière ouverte et transparente par la municipalité pour faire vivre les cadres et processus définis dans la charte ». Nous souhaitons avoir un fonctionnement ouvert et collectif, associant citoyen.nes et habitant.es à ce type de prise de décision dans la future municipalité, dans le respect d’une charte que nous travaillerons ensemble. Ceci, y compris si votre proposition nous semble au premier abord cohérente.

Question 3 :
Quel engagement prenez-vous quant au soutien financier de nos animations et aux ateliers éco-citoyens ?

Notre programme comporte un volet fort concernant l’éducation à l’environnement, avec notamment la création d’une « école du jardin planétaire » aux Vaîtes, qui sera un lieu ouvert à tous les écolier.es. Nous comptons donc continuer à soutenir vos actions et même amplifier ce soutien.

Question 4 :
Quel engagement prenez-vous quant à l’organisation de rencontres territoriales sur la ville de Besançon et/ou la communauté urbaine Grand Besançon Métropole ?

Nous souhaitons continuer à soutenir et développer ce type d’initiatives, et mettre à disposition les moyens de communication de la ville pour y associer plus largement les citoyen.nes.

Laisser un commentaire