Notre réponse aux sollicitations de l’Association Autistes Besançon

Besançon, le 3 février 2020

Madame la Présidente,

Besançon verte et solidaire vous remercie de vos sollicitations. En préambule, nous aimerions vous préciser que nous considérons qu’être responsable politique, c’est ne pas prétendre être expert en tout mais savoir s’appuyer, écouter et travailler avec les acteurs de terrain. Aussi, nous ne manquerons pas de vous solliciter.

De manière générale, les candidat.es de la liste Besançon verte et solidaire sont très sensibles aux discriminations et cherchent à mettre l’accent sur tout ce qui peut permettre de les combattre.

Dans le cas de l’accès des personnes handicapées à l’école et l’Université, au sport et à la culture, à l’espace public, aux services publics, à l’emploi… dans notre ville, nous voulons travailler à leur inclusion en attribuant des moyens financiers et humains conséquents :

– aux écoles maternelles et primaires pour que les enseignant-e.s et personnels de vie scolaire puissent accueillir tous les enfants sans exclusive, sur la totalité du temps scolaire, y compris à la cantine, en fonction des choix des parents ;

– aux équipements sportifs, avec, pourquoi pas, ainsi que vous le suggérez, une aire de jeux inclusive spécifiquement conçue ;

– à des transports publics gratuits et adaptés aux besoins particuliers des personnes handicapées ;

– au développement du stationnement réservé aux véhicules de personnes handicapées (avec renforcement de la lutte contre le non-respect de la réglementation) ;

– à l’accompagnement administratif des personnes pour qu’elles aient réellement accès à tous leurs droits et puissent faire toutes leurs démarches comme des citoyen.ne.s à part entière ;

– à la pratique d’activités culturelles et ludiques, en lien avec les associations spécialisées et les professionnels à même de développer ces activités ;

– à la construction de projets professionnels adaptés aux souhaits et aux capacités des personnes en recherche d’emploi, en lien avec la Mission locale et Pôle Emploi et dans le respect des obligations d’une mairie sur l’embauche de personnes handicapées, et même au-delà, pour que la société d’entraide et de partage que nous voulons promouvoir devienne une réalité.

Nous restons à votre disposition et vous assurons de nos sentiments dévoués.

Claire Arnoux et ses co-listier.es

Laisser un commentaire