Nos principales mesures

Pour une écologie populaire :
engager la transition écologique avec les habitant·es

Le réchauffement climatique est une réalité qui commence à frapper l’Humanité. Il est indispensable de nous y préparer en engageant dès maintenant la transition écologique.

Favoriser les alternatives au tout voiture

  • Gratuité des transports en commun pour tou·tes avec un réseau de qualité adapté aux besoins de la population
  • Sécuriser l’usage du vélo, de la trottinette,… : création de 6 axes express vélo d’ici 2025, multiplication des arceaux de stationnement, développement des services par des ateliers de réparation, location longue durée

Faire de nos écoles le point de départ de la transition écologique

  • Cantines 100 % bio et locales avec option végétarienne à tous les repas pour tous les enfants
  • Grand plan de rénovation thermique des bâtiments : on rénove plutôt que démolir !
  • Devant chaque école, des rues aménagées pour les enfants, coupées à la circulation (Objectif 100% des écoles en 2030)

Préparer la ville de demain

  • Abandon des grands projets inutiles et dangereux pour l’environnement : non à l’urbanisation des Vaîtes et des Planches, non au doublement de la RN57…
  • Végétalisation de la ville avec des objectifs fixés en début de mandat pour multiplier les îlots de fraîcheur
  • Mise en place d’une politique zéro déchet ambitieuse, avec réduction des déchets à la source
  • Vers la fermeture du zoo de la Citadelle, qui n’est pas adapté au bien-être animal

Pour une ville active, innovante et créatrice d’emplois

Nous créérons des emplois dans les domaines de la transition écologique, de la culture et du sport populaire

Assurer la transition écologique

  • Création d’une ceinture maraîchère bio autour de Besançon pour alimenter les cantines de la ville
  • Développement d’une filière du bâtiment écologique grâce au grand plan de rénovation des écoles et des logements
    sociaux
  • Pépinière d’entreprises zéro déchet et création d’un centre de la réparation et du réemploi

Défendre le petit commerce

  • Favoriser le retour des boutiquiers et artisans au centre ville
  • Interdiction de l’extension des zones commerciales
  • Développement des circuits courts et de l’artisanat local avec un soutien à la Pive – monnaie locale

Pour une culture populaire

  • Ouvrir la Friche artistique des Prés de Vaux au public, laisser l’autonomie de gestion aux artistes pour en faire un lieu vivant
  • Création de lieux intermédiaires pour assurer la programmation
    des artistes locaux
  • Donner des moyens pour développer certains festivals, comme Du Bitume et des Plumes, qui met à l’honneur la
    richesse des compagnies de la région

Développer une pratique sportive populaire et émancipatrice

  • Créer des garderies ludico-sportives dans les équipements municipaux, pour favoriser la pratique sportive féminine.
  • Protéger les pratiquants de sport de nature, en interdisant la chasse le dimanche
  • Faire renaître les clubs de quartier

Pour une ville solidaire et du bien-vivre ensemble

Lutter contre la misère et la précarité et garantir à tou·te·s tranquillité publique et sécurité : il est urgent de recréer du lien entre les habitant·es.

L’humain au coeur de la ville

  • Retour des correspondant·es de nuit, pour assurer la tranquillité de tou·te·s et notamment des femmes dans l’espace public
  • Pour une police municipale qui retisse des liens de proximité et qui travaille avec la police nationale pour lutter contre les trafics et le proxénétisme.
  • Rétablissement des concierges dans les logements sociaux
  • Développement des services publics de quartier pour un véritable service social d’accompagnement.

Soutien aux structures associatives et citoyennes.

  • Création d’une Maison des Associations, avec des moyens mutualisés, à Planoise, quartier le plus peuplé de Besançon.
  • Sécurisation des aides et coopération renforcée avec les associations
    d’accompagnement (migrant·es, chômeurs, précaires, aide scolaire)

Garantir le droit au logement

  • Pas de démolition de logements sans accord et concertation avec les habitant·es
  • Encadrement des loyers HLM avec un plafond à 20 % des
    revenus
  • Hébergement d’urgence pour les populations laissées à la rue et les femmes victimes de violences

Assurer l’accès aux droits et à la santé

  • Mobiliser les services municipaux pour que 100% des résident·es bisontins qui ont droit à des aides sociales puissent les toucher effectivement
  • Assurer une prise en charge à 100% des soins de santé de base par la création d’une “Mutuelle Municipale Solidaire“
  • Création d’une Maison Publique de Santé, à tiers payant intégral, travaillant avec et à proximité des Urgences du CHRU
  • Développer les services à la personne accessibles et adaptés pour nos aîné·es

Redonner le pouvoir aux bisontin·es

Nous vivons une crise démocratique tant au plan national que local (personne à Besançon n’a voté pour un maire LREM). Il nous faut :

Refonder la démocratie locale

  • Instauration d’un RIC (Référendum d’Initiative Citoyenne) pour que les décisions communales soient désormais le fait des habitant·es associé·es aux élu·es
  • Mise en place d’un forum citoyen avec des débats, des consultations pour élaborer en commun nos projets

Des élu·es exemplaires

  • Référendum révocatoire pour les élu·es qui n’appliqueraient pas le programme sur lequel elles et ils ont été élu·es
  • Assemblées citoyennes indépendantes chargées d’exercer un contrôle populaire de la politique communale

Des alter-projets pour préparer l’avenir !

Urbanisation des Vaîtes, démolition de logements à Planoise, privatisation de Saint-Jacques, élucubrations sur le téléphérique : les grands projets déconnectés se suivent et se ressemblent. Et nous, que ferons-nous ?

À Planoise

  • Faire de Planoise, le premier éco-quartier populaire de Besançon, construit en concertation avec ses habitant·es
  • Préférer la rénovation à la démolition chaque fois que c’est possible.
  • Refuser la privatisation des espaces publics par la « résidentialisation » des immeubles.
  • Sécuriser les abords des écoles et collèges

Aux Vaîtes

  • Développer l’activité maraîchère
  • Valoriser les jardins populaires et espaces naturels par des chemins de promenade accessibles aux personnes à mobilité réduite
  • Installer une conserverie pour transformer les légumes
  • Créer une école du Jardin Planétaire ouverte à tous les enfants pour enseigner la faune et la flore

À Saint-Jacques / Arsenal

  • Créer une Cité de l’Utopie, lieu vivant, retraçant l’histoire sociale innovante de Besançon (ville de Proudhon, Fourier, des LIPs, Rhodia…) incluant une maison du peuple
  • Ouvrir un centre national des low-techs
  • Installer des logements sociaux