Réponse à l’intersyndicale des salarié.es

Courrier reçu de l’intersyndicale

Mesdames et Messieurs,

Merci pour vos sollicitations très pertinentes et parfaitement documentées. Notre projet municipal tente de répondre par les actes à plusieurs de vos questions, le tout rentrant dans un projet municipal global défendu par la liste Besançon Verte et Solidaire menée par Claire Arnoux.
Avant tout cela, notre principale mesure concernant les retraités, d’aujourd’hui et de demain, réside avant tout dans la lutte contre la réforme des retraites par points proposée par le gouvernement en place. Cela mérite d’être clairement énoncé. Pour le reste voici ce que nous proposons :

Accès effectif à leurs droits pour 100% des bénéficiaires d’aides sociales

En France, aujourd’hui, 30 à 40% des bénéficiaires d’aides sociales ne les touchent pas. Un nombre important de personnes âgées de plus de 65 ans à très petites pensions ne demandent pas l’ASPA (complément de retraite pour atteindre le minimum vieillesse à 900€ environ). 1/3 au moins des bénéficiaires du RSA ne le demandent pas, faute de maîtriser la marche à suivre jusqu’au bout et outre la fracture numérique. La lutte effective contre la pauvreté, facteur numéro un d’une mauvaise santé, est aussi une mesure de santé publique.
Nous nous appuierons sur les structures existantes de la ville pour garantir cet accès aux droits effectifs, sans coût supplémentaire puisqu’il s’agira de droits acquis et existants.

Santé

=> Mutuelle de Santé Solidaire : Nous développerons une Mutuelle de Santé Solidaire (à tarif identique pour tou.tes) quelque soit son âge et ses antécédents médicaux. Notre souhait est évidemment de reposer les bases du 100% SS, dès 2022.

=> Centre de santé municipal : Nous créerons un Centre de santé municipal sur Planoise avec entre autres des médecins salariés. Le centre de santé devra travailler avec les urgences du CHU. Ce type de maison de santé aura pour particularité, d’intégrer le conventionnement de ses honoraires (sans dépassement) et le tiers payant intégral.

Transport

=> Transports en commun gratuit : Nous prônons avec beaucoup d’arguments positifs, la gratuité des transports en commun, pour tous. Outre les avantages écologiques (moins de voitures en circulation attendue donc moins de pollution), économiques pour les usagers (de 180 euros par an pour un scolaire à 1230 euros pour un couple avec deux enfants, en passant par 320 euros pour les + de 64 ans), il est attendu également une revitalisation du centre-ville (économique avec un flux de passagers, augmenté) ainsi qu’un apaisement des rapports humains (dans un TC, on se voit, on se parle, on apprend à se connaître alors que chacun dans sa voiture, dans les bouchons, on a tendance à se détester).

=> Trottoirs libres : Les voitures sur les trottoirs du centre-ville (les vendredi soir, samedi et dimanche soir) empêchant la mobilité des personnes en fauteuils seront verbalisées. Les trottoirs doivent rester des trottoirs libres aux usagers.

=> Pistes cyclables : Réapprendre les déplacements à vélo en sécurisant les pistes cyclables et en créant 6 pistes cyclables en site propre.

Prendre soin de nos aîné.es et bien vieillir

=> Développer les liens intergénérationnels : Nous favoriserons le lien inter-générationnel par la mise en relation des personnes âgées avec les associations de soutien scolaire, d’action sociale dans les quartiers, d’animation événementielle. En développant les clubs seniors sous forme associative et citoyenne ainsi que l’accès aux activités culturelles et sociales dans les quartiers. Inciter à l’accueil/location d’une chambre à prix modique à leur domicile par les personnes âgées en échange de petits services (courses, aide pour démarches par internet, déplacements…). Nous favoriserons l’habitat intergénérationnel via notamment les habitats participatifs qui favorisent des moments de rencontres et de partages. Des projets en partenariat avec les écoles et les EHPAD de la ville pourrons être mis en place, tout comme un service de mise en relation entre des personnes âgées et des étudiant·es pour des hébergements gratuits.

=> Lutter contre l’isolement et la perte d’autonomie : Nous créerons des résidences publiques ou associatives pour personnes âgées (EHPAD, résidences-autonomies, résidences         intergénérationnelles, autogérées, augmenter les foyers logements avec T1 et T2). Nous prendrons des arrêtés municipaux d’interdiction des coupures d’eau et d’énergies. Les services à la personne seront développés (maintien à domicile, portage de repas, kinésithérapie…) accessibles et adaptés. Un service de visites à domicile des personnes âgées isolées sera créé pour repérer les situations de grande précarité et y apporter des remèdes. Développement d’un service de pratiques sportives douces (marche, baignade, vélo sur pistes sécurisées…) pour maintenir le plus longtemps possible une activité physique et lutter ainsi contre l’immobilité due au grand âge, d’un service d’accueil de jour temporaire dans les EHPAD. Des pôles gériatriques regroupant en un seul lieu acteurs publics et associatifs verront le jour. Nous autoriserons les animaux de compagnie dans les EHPAD et maisons de retraites afin de ne pas séparer les personnes âgées de leurs compagnons.

Le sport et la culture

=> Favoriser la inclusion sociale : des personnes âgées isolées dont les revenus sont insuffisants pour leur permettre d’accéder à la culture, aux loisirs créatifs, aux activités associatives, sportives, de plein air… avec une gratuité d’accès aux MJC, théâtres, cinémas, salles de concert et expositions pour les seniors à faibles ressources.

La sécurité

=> Garantir la tranquillité et la sécurité des femmes dans l’espace public : en développant un service de transport avec arrêt à la demande le soir, en aménageant un environnement urbain favorable aux femmes (éclairage public, mobilier urbain…)

=> Retour des correspondant·es de nuit et de la police municipale la nuit : après un travail préalable d’informations, de médiation et de fausses amendes, nous verbaliserons les comportements qui enfreignent code de la route et mettent en danger les Bisontin·e·s.

 Espérant avoir répondu à vos interrogations, nous vous prions de croire en nos sincères salutations.

La liste citoyenne Besançon Verte et Solidaire

suite et fin du courrier de sollicitation

Laisser un commentaire