Réponse à XR, Extinction Rebellion Besançon

Sollicités par les membres de XR Besançon sur la nécessité de déclarer l’urgence climatique lors du premier Conseil Municipal, nous avons répondu favorablement à leur demande. En effet, notre liste est consciente des enjeux vitaux climatiques dans lesquels nous sommes. Ce mandat sera le dernier pour le climat. C’est donc avec courage et détermination que nous nous y engageons.

Notre réponse :

Bonjour,
Bien conscient·es des problématiques dont vous faites état, les personnes de notre liste sont engagées sur un programme axé sur l’écologie, le social et la démocratie.
Nous sommes une liste citoyenne, composée de nombreuses personnes déjà militant·es dans tous les aspects des luttes reliés aux sujets évoqués.
C’est pourquoi nous sommes déjà engagé es à :

  • l’instauration d’un RIC (référendum d’initiative citoyenne) et la mise en place d’un forum citoyen pour élaborer avec les habitant es nos projets,
  • l’abandon des projets inutiles et dangereux (non à l’urbanisation des Vaîtes et des planches, non au doublement de la RN57…),
  • la végétalisation de la ville avec des objectifs fixés en début de mandat pour multiplier les îlots de fraicheurs,
  • le gratuité des transport en commun pour tou·tes,
  • la création de 6 axes vélo express d’ici 2025,
  • la création d’une ceinture maraichère bio autour de Besançon pour alimenter les cantines de la ville,

Nous proposons aussi deux alter-projet aux Vaîtes et à Saint-Jacques pour engager des actions afin de rendre notre territoire plus résilient (pépinière de low tech, espace de cyclo-logistique, maintient du maraîchage, école du jardin planétaire…). Vous pouvez consultez les détails sur notre site web :
https://besanconverteetsolidaire.fr/un-alter-projet-pour-les-vaites-preservons-les-terres-et-le-vivant-pour-lavenir/
https://besanconverteetsolidaire.fr/un-alter-projet-pour-le-pole-st-jacques-arsenal/

Nous répondons donc favorablement à votre proposition de déclarer l’urgence climatique et sociale lors du premier Conseil Municipal.
Cordialement,
Claire Arnoux, pour la liste Besançon Verte et Solidaire

2 réflexions au sujet de “Réponse à XR, Extinction Rebellion Besançon”

  1. Il me semble qu’un moratoire sur toutes extensions de commerces, quel qu’ils soient, y compris de supérettes bio, dans les zones commerciales de Chateaufarine, Thise, et Valentin relève aussi de la « lutte pour le climat ».
    D’autre part, l’abandon du jardin botanique Place Leclerc, tout petit mais précieux « poumon vert » dont tout le monde se fout, est une aberration. Les serres menacent ruine. Et, cerise sur le gâteau, c’est fermé au public !
    Gérard Millot

    Répondre
    • Oui nous nous sommes engagés à refuser toutes nouvelles extensions de zones commerciales. Pour ce qui est du jardin botanique une réflexion doit en effet être menée pour ce site qui appartient en partie à l université. Merci pour vos contributions !

      Répondre

Laisser un commentaire